Personnages et acteurs

de la ligne Pau – Canfranc – Saragosse

Les politiques

Vous trouverez sur cette page les politiques du XIXème siècle et du XXème siècle qui ont écrit sur la ligne Pau – Canfranc – Saragosse : dès plus enthousiastes qui voyaient cette ligne comme une œuvre salvatrice à à la gloire de l’humanité, à ceux qui, plus pragmatiques, entrevoyaient déjà son futur échec.

Vous n’y trouverez pas les biographies des deux plus fervents ministres à l’origine de la ligne, à savoir Louis Barthou et Théophile Delcassé sur qui tout a été dit et écrit.

Version initiale du 3 octobre 2021, dernière mise à jour au 04 juin 2022

Comte Napoléon-Henri Bégouën
(20/11/1863 Châteauroux – 04/11/1956 Montesquieu-Avantès)
 

Archéologue, Préhistorien, Professeur de préhistoire à l’Université de Toulouse, Conservateur du Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse, Maire de Montesquieu-Avantès de 1912 à 1924, Membre de l’Institut, Chevalier de la Légion d’Honneur en 1920 puis Officier en 1934 puis Commandeur en 1951

Dr Auguste Bordes-Pagès

(20/05/1815 Seix – 19/07/1897 Seix)

 

Médecin, Maire de Seix de 1877 à 1897, Sénateur de l’Ariège de 1890 à 1894

Charles Joseph Colomès de Juillan

(22/09/1799 Tarbes – 09/04/1870 Tarbes)

 

Polytechnicien, Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, Député des Hautes-Pyrénées de 1831 à 1842, Officier de la Légion d’Honneur

Léon Janet

(06/12/1861 Paris IVème – 29/10/1909 Paris Vème)

 

Polytechnicien, Ingénieur des Mines, Ingénieur en chef de la Compagnie du PLM, Député du Doubs de 1902 à 1909, Chevalier de la Légion d’Honneur en 1900

Patrick O’Quin
(21/02/1822 Pau – 04/05/1878 Pau)

 

Avocat, Journaliste au “Mémorial des Pyrénées”, Maire de Pau de 1860 à 1865, Député des Basses-Pyrénées de 1852 à 1865, Chevalier de la Légion d’Honneur en 1854 puis Officier en 1863